BIRA 50 jaar
Deze website in het Nederlands bekijkenView this website in EnglishZoeken

Venus Express a fait un plongeon dans l'atmosphère de Vénus

17 juillet 2014 - Depuis son arrivée autour de Vénus en 2006, VEX a mené des observations scientifiques depuis une orbite elliptique de 24 heures, plaçant le satellite à une distance de 66 000 km du pôle sud (apoapse) et à des altitudes autour de 250 km au pôle nord (périapse), juste au-dessus de l'atmosphère de la planète.

Après huit ans en orbite, une campagne audacieuse d’aérofreinage a eu lieu, la dernière mission pour Venus Express, au cours de laquelle il a plongé progressivement de plus en plus bas dans l'atmosphère lors de ses approches au plus près de la planète.

Le 15 mai 2014 les opérations scientifiques se sont terminées et l'altitude de l'engin spatial a été autorisée à baisser naturellement de par l'effet de la gravité, lequel 'a surfé' entre 131 et 135 km au-dessus de la surface. Quelques mises à feu des propulseurs ont été nécessaires pour faire descendre la sonde à des altitudes encore plus basses, atteignant 129,1 km au périapse le 12 juillet.

 

Venus Express Aerobraking

 

Les effets de friction sur l'engin spatial, dus à l’atmosphère, ont été mesurés, ce qui nous renseignera sur les variations, à l'échelle locale et globale, de la densité de l'atmosphère. En effet, cette friction supplémentaire exercée par l'atmosphère plus dense à basse altitude a réduit la période orbitale de l'engin spatial de plus d'une heure.

Les forces subies par le satellite à des altitudes différentes équivalent à une différence de densité atmosphérique d'environ un facteur mille entre 165 km (10-11 kg/m3) et 130 km (10-8 kg/m3), entraînant une augmentation significative des contraintes sur l’engin spatial. En effet, l’engin a subi un chauffage rapide lorsqu’il traversait, à chaque orbite, l'atmosphère à environ 36 000 km/h. Au cours de plusieurs des passages au travers de l'atmosphère, d'une durée de 100 secondes, la température des panneaux solaires a augmenté de près de 100°C.

 

Venus Express aerobraking

 

Les commandes ont maintenant été envoyées à la sonde pour commencer une série de 15 manœuvres, prévues entre le 12 juillet et 25 juillet, afin d’augmenter le périapse jusqu’à environ 460 km. Une fois que VEX aura atteint cette orbite d'altitude plus élevée, celle-ci ne sera plus corrigée et baissera progressivement, jusqu’à ce que finalement le satellite sombre dans l'atmosphère en décembre, mettant fin à la mission.

 

Articles reliés

 

Link naar de website van het Federaal Wetenschapsbeleid
Link naar de Federale Portaalsite